10-12-2016_21-30-25 Nous re voilà sur la vu de ma modeste maison. Quelques semaines sont passées depuis les dernières nouvelles, mais je dois vous avouer que la morale n'est pas encore là. Je pense que je suis en pleine crise ... Une crise de quoi, allez savoir en tout cas, je n'ai pas la morale. 

10-12-2016_21-31-13        

 Bon, je dois avouer qu'une chose me donne le sourire chaque jour. Mes enfants et surtout ma dernière petite bouille. Quand Jackson me fait son petit sourire, je ne peux m'empêcher de sourire à mon tour. Les grands aussi me procure du bonheur, mais qu'est-ce que ça râle à cet âge. Mais je les aime quand même, s'ils n'étaient pas là, je pense que je n'aurai pas continué mon défi.

10-12-2016_21-32-49 

En parlant des grands, j'adore les filles débattre sur quel mec de leur lycée est le plus canon. Ça me rappelle moi quand j'étais encore innocente et insouciante. Mais malheureusement ça ne me rajeunit pas d'entendre mes filles débattre.

10-12-2016_21-41-10

 

Je suis en mode carpette niveau morale, je dois quand même assurer les dépenses de la maison et l'éducation des enfants. Bah oui quand même, j'ai déjà une assez mauvaise réputation étant une challengeuse des 100. Puis je ne fais pas des enfants pour qu'ils soient mal élevés. Naméo !! Bref, je me colle à mes peintures pour rapporter un peu d'argent, j'ai des projet de rénovation et pour ça, il me faut des sous ! DES SOUS !! Oula faut que j'arrête avec les pubs de mon enfance.

10-12-2016_21-45-21

 

Dans la journée, nous avons eu la bonne surprise de la visite de ma fille Angie. Depuis plusieurs semaines, je n'avais pas eu de nouvelle. L'une de ses sœurs l'accueille et elle parle de choses et d'autres, mais surtout de garçon. C'est bien les filles à leur mère.

10-12-2016_21-46-55

 

Rose elle, elle préfère s'éloigner de toute l'agitation de la maison. Elle est la plus solitaire de mes filles. Elle a le besoin de s'éloigner, d'avoir un moment seul et de profiter de la nature. Souvent depuis ma baisse de morale, elle sort faire des récoltes pour m'aider a rapporté de l'argent à la maison. Puis j'ai aussi remarquer quelque changement chez elle, elle reçoit pas mal de sms qui lui donnent le sourire et je sens qu'elle me cache quelque chose. Je ne vais pas lui rendre la vie impossible, je préfère qu'elle vive sa vie comme elle l'entend et je sais qu'elle se confie à ses sœurs dans les bons moments comme les pires. Même s'ils ont tous un caractère bien trempé comme leur mère, je sais que ma famille est soudée.

10-12-2016_21-49-02

 

L'heure passe et je dois me coller en cuisine pour nourrir toute ma troupe. Angie était déjà repartie pour aller travailler, je me retrouve avec mes enfants a charge. Je prends toujours plaisir à jouer avec mes couteaux de cuisine, ça me permet de m'évader, car la cuisine est devenue une passion pour moi.

10-12-2016_21-49-22

 

Pendant que je prépare le repas, mon fils Ayato se met à faire le pitre. Il commence par faire les imitations de gens connu puis les choses ont dévié et toute la famille a passer le reste de la mâtiné à rigoler dans la joie et la bonne humeur. Je dois avouer que des moments comme ça, mon morale remonte en flèche.

10-12-2016_21-50-41 

Et qui vient nous rendre visite pile au moment du repas ? Mon petit mister pizza, dommage, il a loupé sa fille d'environ 1h. 

Paolo : Qu'est-ce qui vous rend de si bonne humeur ? Demanda-t-il amuser de nous voir tout rigolé.

Ayato : Rien de bien particulier, tu as loupé Angie, elle est passée nous voir ce matin.Paolo: Ah mince, j'irai la voir chez elle ce week-end.

 Akame : Nous allions passer a table, tu restes manger avec nous ? 

Paolo : Je ne voudrais pas déranger.

Ayato : Mais non, si maman te propose. Installe-toi. Dit-il aimablement. 

Mes enfants étaient habitués d'avoir la visite de certains papas. Je leur ai toujours dit que chaque papa était la bienvenue chez moi pour rendre visite a leurs enfants. Certain le fait et d'autre pas ...

 

 

10-12-2016_21-52-10

 

Nous voilà donc tous autour de la table à parler d'Angie et de plein d'autres choses. Mais un cri se fait retentir dans toute la maison. On ne se demande pas qui cela peut bien être hein .... Suspens ... Ou pas ! 

Akame : Je suis désolé, je dois aller m'occuper de Jackson. 

Ayato : Tu veux que je m'en occupe maman ? 

Akame : Non, mange tranquillement. Je vous laisse vous occuper de ranger et nettoyer la cuisine après le repas les enfants.

Les filles : Oui maman, on s'en occupe prends ton temps. Elles sont super ses petites nanas. Et oui, c'est mes filles, j'en suis fière.

10-12-2016_21-53-41

 

Akame : Coucou mon bébé. Bah alors, c'est quoi se gros chagrin que tu as là ?

Je prends mon fils dans les bras, je le câline et lui donne un petit biberon quand soudain, je réalise que c'est le jour J. Mon fils va devenir un enfant. Un peu plus j'allais oublier son anniversaire. 1, 2, 3 Joyeux anniversaire mon fils.

Capture

 

Et voici son passage au générateur de trait ... Mon bébé a la faculté mentale et il est extraverti. Pas trop mal comme trait.

10-12-2016_21-55-10

Après l'anniversaire ' presque oublié ' de mon fils Jackson, mes ados mon mi à la porte de chez-moi. Ils m'ont dit de prendre du temps pour moi et de profiter de l'après-midi. Donc j'ai décidé de me rendre à la salle de sport pour essayer de perdre du poids et aussi pour voir s'il y avait de nouvelles proies à disposition. Bah oui, je dois reprendre la chasse pour continuer mon défi. Mais malheureusement pour moi le seul homme a la salle de sport, bah, je le connais déjà. Bon, je me concentre donc plus sur mon popotin que sur les mecs pour aujourd'hui.

10-12-2016_22-15-04

 

Oh, j'avais oublié de vous montrer mon fils Jackson après son anniversaire. Le voilà mon petit blondinet au yeux vert. Il en fera craquer des filles celui-là.

10-12-2016_22-16-38

 

Vous pensiez que quand bébé devient enfant, les nuits deviennent plus calmes. Et bah non messieurs dame, ici la preuve en image. Monsieur Jackson Izaka réveille toute la maison pour la montre au tentacule qui se planque sous son lit. 

Jackson : AHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! Cria t-il. AYATO, y'a un monstre sous mon LIT ! 

10-12-2016_22-17-11

 

Avec grande difficulté Ayato se lève pour sortir le super pshit pshit de maman pour faire fuir la méchante montre aux vilaines tentacule. 

Ayato : * Baille * humrph, voilà, je monstre a disparu. Maintenant retourne te coucher et tâche de plus réveiller toute la maison.

Jackson : Oui, dit-il tout en regardant partout dans la chambre. Puis la maison replonge dans le silence. 

10-12-2016_22-21-45

 

Les jours passent et je reprends le moral de jour en jour. Je me suis motivé à sortir pour faire quelque récolte pendant que les enfants sont à l'école. Pour une fois, la maison est propre donc j'en profite.

10-12-2016_22-29-52

 

Et comme il me reste encore un peu de temps, je me colle à mes pinceaux. On ne gagne jamais trop d'argent surtout avec la vie que je mène.

10-12-2016_22-33-52

 

Puis quand mes enfants sont de retour, je pose mes pinceaux et ma peinture pour prendre les couteaux et mes épices pour préparer le dîner de ce soir pendant que mes petits diables font leur devoir. Et je garde quand même un œil sur eux pour être sûr que tout le travail soit bien fait.

10-12-2016_22-35-00

 

Et leur du coucher pour le dernier de la maison à sonner. Je l'accompagne pour le border, lui faire un bisous et surtout ne pas oublier de le pshité pour qu'il dorme sans avoir la visite du vilain monstre.

10-12-2016_22-35-54

 

Avant d'aller me coucher à mon tour, je fais le tour de la maison pour m'assurer que tout soit propre. Et comme 6 personnes soit passer par la salle de bains. Aller, on astique avant d'aller se coucher.

10-12-2016_22-39-02

 

Et avant d'aller me coucher, je me fais un petit repas. À m'occuper de mes enfants, j'en oublie mes propres repas. Je me sens revivre, je suis heureuse de sortir de mon tourbillon de mauvaise humeur et de déprime.

10-12-2016_22-44-04

 

Au petit matin, je dois me lever en catastrophe, car ma plomberie a lâché. Heu ... Je précise que je parle de la plomberie de ma maison. Je commence par le lavabo des toilettes, car le matin cette zone est très convoitée.

10-12-2016_22-45-54

 

Puis je passe à la réparation de la douche. Zone convoitée par les habitants de la maison, mais le soir en rentrant de l'école. Si je ne veux pas avoir une odeur de vieille chaussette dans la maison cette douche doit rester accessible. Moi vivante, dans cette maison ne sentira pas la vieille carcasse.

10-12-2016_22-47-56

Fin de journée, les enfants sont épuisés et sur les nerfs donc je ne veux pas les fatiguer pas tout de suite avec les devoirs. On s'installe tous dans le salon et on a lancé un championnat de sims Sport sur la console. Un bon moment en famille a se détendre.

10-12-2016_22-48-55

 

Ensuite, nous avons mangé devant un film et je me retrouve seule avec mes filles à discuter. Et en parlant de mes filles, Angie m'appelle pour prendre des nouvelles de la famille. Après la détente, mon rôle de maman chiante refait surface, l'heure des devoirs a sonné pour les petits diables.

10-12-2016_22-58-42

 

Pendant ce temps, le soleil commence à se cacher derrière les arbres laissant un magnifique paysage apaisant. 

27-01-2017_16-01-59

 

Les matins passent et se ressemblent. Ce matin, mes enfants ont décidé de me laisser me reposer, les ados, on préparait le petit-déjeuner pour le petit de la maison et se prépare pour aller à l'école dans le silence.

27-01-2017_16-03-15

 

Quelque heure plus tard, je me suis réveillé et en voyants l'heure, je me suis affolé. Je n'ai pas entendu les enfants donc je saute du lit pour aller vérifier si tout le monde est bien à l'école. 

27-01-2017_16-05-01

 

Ouf ! Tout le monde est bien à l'école, mais par contre, ils m'ont laissé un désordre monstre dans la cuisine. Le ménage s'impose, ce qui ne me réjouit pas vraiment, car j'avais d'autre projet pour aujourd'hui. Comme trouver un nouveau papa potentiel pour mon prochain bébé.

27-01-2017_16-10-47

 

Pendant mon ménage obligatoire, un voisin est venu frapper a ma porte. Je sors et m'approche de lui tout en l'inspectant. 

Akame : Hummm ... M'ouais, y a mieux, mais bon. Je le garde en idée de secours celui là. Se dit-elle.Le voisin commence à se présenter et a parlé de tout de rien en me faisant du rentre dedans pas possible comme un enfant de 15 ans. Désoler monsieur, mais côté ados, j'ai donné avec ma troupe à la maison.

27-01-2017_16-12-33

Ne voulant pas le faire entrer chez moi, je lui propose d'aller s'installer au bord de l'eau juste à côté de la maison. Le voisin : Si non ... Je ... Je sais que tu fais partie d'un défi et je voulais me proposer en tant que papa potentiel.

Akame : Heu .. Je .. Je ne suis pas à la recherche d'un papa dans l'immédiat.

Le voisin : Ah ! Oh ! Je suis désolé de m'imposer comme ça. Je ne veux pas m'installer avec une femme ni avoir une relation sérieuse. Mais je veux un enfant a qui je pourrais donner ma fortune plus tard.

Akame : Je te contact quand j'aurai besoin d'un papa si tu veux. Le voisin : Vraiment ! Merci beaucoup. Ok alors celle là, on ne me l'a encore jamais faite. Non mais, c'est moi qui choisis est papa et non pas les papas qui me choisissent. À moins qu'il soit une pure beauté, là, je ne dis pas non. 

27-01-2017_16-14-06

 

Fin de journée les enfants rentrent et tout le monde pioche ce qui reste dans le frigo pour goûter avant de faire leur devoir. Et moi je suis débarrassé de mon voisin qui cherche à tremper son biscuit dans une tasse de thé.

27-01-2017_16-21-51

 

Et pendant ce temps, moi, je prépare le dîner. Oui, la routine quoi. Et résultat, je n'ai pas trouvé de papa pour mon prochain bébé.

27-01-2017_16-24-18

 

Les enfants avaient tous mangé pendant que je m'occupais de certaines choses de la maison. Ils ne m'ont même pas attendu ses ingrats. Je me trouve à manger seul devant un film a la télé, il était tellement bien, que je me suis endormi mon repas a la main. La vie de défi des 100 n'est pas le plus reposante, après allé savoir si les ados sont pires que les nouveaux nés.

27-01-2017_16-25-27

 

Et encore une fois, je me suis endormi comme un bébé sans prendre le temps de finir de ranger ma cuisine. Je me suis dit que je le ferai demain matin avant que les enfants se lèvent.

27-01-2017_16-28-17

 

Au petit matin, mes triplettes, se sont levé les premières. Elles ont préparé une bonne salade de fruit pour toute la troupe. 

27-01-2017_16-29-35

 

Tous mes enfants se retrouvent encore une fois à déjeuner ensemble en faisant attention de ne pas me réveiller. 

Ayato : Les frangines et le petit playboy.

Tout le monde : Oui ? 

Ayato : Aujourd'hui c'est mon anniversaire et comme vous le savez, je suis adulte donc je vais devoir quitter la maison. Je compte sur vous pour aider maman.

Rose : Ne t'inquiète pas, on a l'habitude maintenant.

Les triplettes : Oui, on continuera d'aider maman.

Ayato : Super, si jamais vous avez un problème ou si vous avez besoin de quelque chose, je suis votre grand frère donc n'hésitez pas a m'appeler. Même si vous avez juste besoin de parler.

Toute les soeurs : Oui, merci Ayato. Tu vas beaucoup nous manquer.

Ayato : Et toi petit play boy, si tu as besoin de quelque chose, tu pourras demander a tes soeurs. Même pour les monstres aux tentacules qui se planque sous ton lit.

 Jackson : Oui.

Ayato : Tu n'es pas trop triste que je parte ? 

Jackon : Non, je vais avoir une chambre rien qu'a moi. Dit-il amuser.

Ayato : Méchant.

Jackson : Non tu vas me manquer grand frèreJe serais le seul garçon de la maison quand tu seras plus là.

Ayato : Oui, donc je te confis les femmes de la maison d'accord. Fait attention à elles et comporte toi en homme.

Jackson : D'accord. Dits, ils content de ses quelque parole venant de son frère.

Le petit-déjeuner fini, l'heure pour partir à l'école est arriver

Anniversaire Ayato

Ayato lui grandi pile avant de partir à l'école. C'est officiel, mon fils est un adulte et tout ça se passe bien entendu pendant que je dors. Voici tout les traits de caractère d'Ayato.

27-01-2017_16-32-18

 

Tout le monde avait quitté la maison, moi, je dormais encore tel une marmotte. Et Ayato lui a rangé la maison puis il est parti faire des récoltes pour me rapporter de l'argent. Il avait organisé sont départ et attendait juste que je sorte de ma chambre pour discuter avec moi.

27-01-2017_16-38-25

 

L'heure du départ avait sonné pour Ayato. Mon bébé prend son envol.


Ayato : Au revoir maman. Si tu as besoin de quelque chose appel moi.
Akame : Ne t'en fais pas pour la maison mon grand. Prend soin de toi et ne sort pas avec n'importe quel nana compris.
Ayato : Ne t'en fais pas maman, le temps que je trouve une fille à ta hauteur, j'ai le temps.
Akame : Arrête de flatter ta mère. Dit-elle avec un petit sourire et des larmes qu'elle ne pouvait plus retenir.
Ayato : J'y vais. Je t'aime et embrasse tout le monde.
Akame : D'accord, appel moi quand tu seras chez toi. Je t'aime.

27-01-2017_16-41-12

 

Et voilà, mon grand garçon est parti. Me voilà seul en maman déprimer. Il me reste plus cas fais de nouveaux bébés.