03-07-2017_17-37-54

 

Me re voilà après une absence encore beaucoup trop longue, car vous m'avez manqué. Vous verrez que mon absence a une bonne excuse, car j'ai refait la décoration de ma maison. Oui, j'en avais marre d'avoir des murs blancs et une décoration ... Non, il n'y en avait pas soyons honnêtes.

03-07-2017_17-50-05

 

Avec des chaleurs pareilles, mes enfants profitent du soleil au petit matin. Mes deux derniers petits loulous s'entendent bien et joue souvent ensemble. Ma fille est la gentille princesse dans sa jolie maison et mon fils lui est le jardinier. Oui, ma fille a tout compris, il faut mettre les hommes à son service. Elle ferait une bonne héritière.

03-07-2017_17-50-31

 

L'apprentissage du pot avec ma fille se déroule mieux que je ne me l'imaginer. Elle est du genre à me faire tourner en bourrique, mais gentiment.

03-07-2017_17-52-43

 

Et voilà que mon petit prince rejoint ça petite soeur sur le pot juste à côté et les voilà dans une longue conversation. Et maman est là pour s'assurer que tout se déroule dans le calme et la propreté.

03-07-2017_17-53-44

 

Mais quand tout se passe bien, il faut bien qu'il y ait un de mes amours réveil leur côté obscur. Et oui, monsieur Kenichi a décidé que maman n'avais pas assez de choses à faire dans sa vie calme et monotone. Voilà qu'il me fout le bazar et prend mon plancher pour une toile géante ou exprimer son art.

03-07-2017_17-54-18

 

Quand je me plante devant lui, il me regarde avec ses petits yeux de chien battu avec son petit sourire craquant.


Akame : Kenichi, chéri qu'est-ce que tu fais ?
Kenichi : P-ture.
Akame : Tu ne crois pas que tu dois faire ça sur une feuille et non sur le joli plancher de maman.

03-07-2017_17-54-58

Il en a strictement rien à faire que je le gronde gentiment. Monsieur prend la pose et sort sont plus beau sourire de satisfaction.

03-07-2017_17-56-10

 

Maintenant, j'ai plus qu'à nettoyer mon plancher avant qu'il devienne irrécupérable comme mon fils.


Akame : Tu vas voir petit monstre, la prochaine fois maman va te gronder pour de vrai. Non mais oh. Gromelais-je.

03-07-2017_17-58-06

 

Et comme si les bêtises de Keinichi ne suffisaient pas, voilà El Diablo " en personne s'amuse à me rajouter du travail. Me voilà en réparatrice sexy. Bah quoi il faut bien se lancer des fleurs quand on n'a pas d'homme à la maison pour le faire.

03-07-2017_18-01-14

Je m'installe Keinichi à mangé son assiette aussi vite que son ombre, enfaîte, je crois que mon fils est posséder actuellement par le diable ! Voilà pourquoi il y a plein de choses à réparer dans cette maison aujourd'hui.

03-07-2017_18-02-00

 

La nuit est enfin là et l'heure de coucher les petits a sonner. Un petit bisous à ma princesse en premier. Honneur aux dames pas vrai.

03-07-2017_18-02-23

 

Puis un petit bisous à mon petit diable. Il n'a pas perdu de temps à s'endormir, en même temps avec toutes ses bêtises aujourd'hui.

Keinichi : T'aime maman.

Mohhh comment voulez-vous résister.

03-07-2017_18-04-01

 

Je quitte la chambre observant mes petits anges. Une bonne nuit les attend.

03-07-2017_18-08-49

 

Un petit matin, je retrouve mon dépressif de fils dans la cuisine a tiré une tête de 10 pieds de long. Je me demande ce qu'il lui arrive encore. Mais je n'ai pas le temps de lui demander qu'il prend la fuite pour prendre son bus pour le Lycée. Il va falloir que je lui parle à un moment ou à un autre.

03-07-2017_18-41-45

 

Et moi, je repars dans une journée avec mes deux anges du matin. Oui, le matin, ils sont vraiment sages et souriants, j'apprécie de prendre le petit-déjeuner avec eux.

03-07-2017_18-42-39

 

Et en général, je profite de ce moment pour leur apprendre des choses comme, s'il te plaît ou merci. Ou je leur parle de leurs frères et soeurs qui ont déjà quitté la maison. Ou même de leur papa, car tout le monde a un papa.

03-07-2017_18-44-55

 

Et je suis reparti à faire du ménage. Et oui, dans cette maison, il ne se passe pas un jour sans sortir les éponges et les produits d'entretien.

03-07-2017_18-46-07

 

Et voilà que le lave-vaisselle lâche, je pourrai épouser l'homme qui à inventer cet appareil, mais enfaîte non parce qu'il aurait pu l'inventer incassable.

03-07-2017_18-46-47

 

Ah oui, aujourd'hui est un grand jour dans la famille. Keinichi alias El Diablo " va devenir un mini homme aujourd'hui. Après mon ménage, je me colle à ma préparation de gâteau d'anniversaire. J'ai demandé à mon déprimer de fils de donner le bain aux petits pour qu'ils soient prêts pour la petite fête.

03-07-2017_18-48-29

 

Tout juste terminer le gâteau, je me suis mise à chercher Keinichi qui était hors de mon champ de vision depuis bien trop longtemps à mon goût. Et quand je vous dis qu'il est El Diablo ". Me voilà dans l'obligation de le gronder et de le punir juste avant son anniversaire.

03-07-2017_18-50-07

 

Et comme si je n'en avais pas assez avec El Diablo mini voilà le que le grand dépressif prend une par de gâteau alors que je venais de le finir et qui on attendait juste les invités qui ne devaient plus tarder. Me voilà de nouveau derrière mes fourneaux a préparé un autre gâteau en vitesse max. Merci mon fils maman t'aime.

03-07-2017_18-53-51

 

Tous les invités sont là. Le père, les frères et les soeurs aussi. Maintenant place aux bougies et a l'anniversaire de mon petit chouchou.

Akame : Joyeux anniversaire mon petit coeur maman t'aime fort mon petit Diable.

Keinichi : * Souffle *

anniversaire enfant Eikichi

 

Et voici ses traits de caractère.

03-07-2017_19-01-26

 

Je suis heureuse d'avoir tous mes enfants ici présents. L'anniversaire se déroule avec joie et bonne humeur. J'espère que mon Keinichi va se calmer niveau mouvement démoniaque en tout cas mon fils est beau comme un coeur. Je suis fière d'une chose dans ma vie, c'est d'avoir mis au monde des enfants que je trouve magnifique et adorable. Je sors de mes rêveries et me décide d'aller coucher la petite princesse et mon Keinichi. Demain l'école commence alors tout le monde au lit.

03-07-2017_19-05-24

 

Un petit bisous à ma princesse. Elle à tellement fait la folle avec les grands qu'elle s'endort sans se faire désirer.

03-07-2017_19-06-20

 

Et la star du jour ne met pas longtemps à s'endormir lui aussi.

03-07-2017_19-07-02

 

J'allume sa veilleuse puis je vaporise son lit pour éloigner les mauvais rêvent et les moustiques. 

( Mais ça il ne faut pas lui dire qu'en réalité c'est une petite mixture pour repousser les moustiques ).

03-07-2017_19-08-05

 

Tout le monde est parti, me voilà seul a nettoyé tout ce magnifique bordel.

03-07-2017_19-09-05

 

Après ça, moi aussi, je suis tombé comme une mouche une fois glissé sous mes draps.

03-07-2017_19-10-51

 

Les jours passent et se ressemblent à la maison. Bon sauf que ce matin, j'ai limite fait brûler la cuisine. Je vous rassure plus de peur que de mal. Puis il faut bien nourrir les fauves.

03-07-2017_19-12-50

 

Et maintenant que Keinichi est grand, je me retrouve la plupart du temps seul avec ma petite princesse. D'avoir un seul bambino à la maison est plus reposant.

03-07-2017_19-15-18

 

La semaine est passée à la vitesse de l'éclair et les garçons sont en week-end. Je leur ai fait un petit plaisir, j'ai acheté la dernière console sortie et en rentrant, ils ne perdent pas une minute pour l'essayer.

03-07-2017_19-16-08

 

Ah oui la grande nouvelle du jour aussi, non je n'ai pas encore eu mes factures. J'ai reçu une lettre des plus curieuse.

Inconnu :

Je t'observe toi et ta famille, quand je vous vois la salive coule le long de mes crocs et je n'ai qu'une envie goutter votre sang qui m'attire à chaque fois que je vous vois. 

Que dire !!! J'ai peur maman.

03-07-2017_19-20-10

Les garçons ont enfin lâché leur console pour faire leur devoir histoire d'avoir le reste du week-end tranquille. Ils ont décidé d'aller faire leur révision dans la chambre de leur petite soeur pour garder un œil sur elle et être un peu entre eux. Cela tombe bien, je viens de décider que ce soir, je laissais les grands prendre leur responsabilité, ils vont garder la petite et la maison. J'en ai besoin et envie de sortir et surtout si je veux continuer mon défi, je dois commencer à trouver mes prochaines victimes.

 

03-07-2017_19-22-23

 

Un festival a ouvert en ville et j'ai envie de tester de nouveaux plats étrangers. Donc quand j'arrive-je choisi quel stand j'allais choisir.

03-07-2017_19-22-44

 

Je profite de mon plat et de la musique d'ambiance du festival. Je profite également pour voir s'il y a du beau mâle pour faire connaissance et me trouver un futur papa.

03-07-2017_19-25-46

 

Et la devinez quoi, j'en ai deux qui viennent à ma rencontre donc un que je connais déjà, mais je dois avouer que je ne sais absolument pas comment il s'appelle. Bon, je me débrouillerai, mais je ne peux pas laisser passer une occasion pareille.

03-07-2017_19-27-47

 

Je fais plus connaissance avec celui que je connais vite fait. Nous avons passé une excellente soirée et je pense avoir trouvé ma prochaine cible. Résultat, nous n'avons pas vu l'heure passer et le festival touche à sa fin. Nous décidons de nous quitter, mais pas sans avoir échangé nos numéros.

03-07-2017_19-33-50

 

Et le lendemain matin le réveille est compliqué. Je ne me suis pas réveillé à l'heure, mais une petite princesse qui voulait voir maman est venu me rendre visite avec de petits rires.

03-07-2017_19-34-24

 

Je sors tout juste du lit que mon fils court dans ma chambre.


Keinichi : Maman ! Maman !
Akame : Oui mon cœur.
Keinichi : Heu ... J'ai quelque chose à te demander.
Akame : Oui, dit-moi tout.


Le voilà parti dans des explications de choses qu'il se passe à l'école. Mon fils est venu chercher conseil auprès de sa maman.

conseil eikichi

 

Bien entendu, je lui ai conseillé d'aller vers les gens pour essayer de se faire des amis. Pas facile, une vie d'enfant nouveau dans une école.

03-07-2017_19-36-14

 

Ma petite princesse avait attendu gentiment que je termine avec son grand-frère puis elle me réclame un câlin. Je fonds littéralement devant ses petits yeux de chaton.

03-07-2017_19-36-44

 

Quand je sors de ma chambre avec la petite voilà que mon dépressif de fils crie dans toute la maison des mots strictement interdit ici. N'oublions pas que nous vivons avec des enfants de tout âge. Ce n'est pas parce qu'ils ont tous un papa différent que je mets au monde des petits délinquants. Je décide donc d'aller, le rejoindre, mettre les points sur les 'i'.

03-07-2017_19-37-23

 

Akame : Dit donc toi, je te signales qu'il y a des enfants ici. Tu as tous les droits d'être du genre morose ou dépressif ou juste un râleur né, mais ici, tu parleras comme il faut jeune homme. Tu es bientôt adulte, mais tant que tu vivras sous mon toit, tu parleras correctement au risque de recevoir une punition. Suis-je claire.

Mon fils ne prend même pas la peine de répondre et fait la grimace.

03-07-2017_19-38-41

 

La maison retrouve son calme, les garçons plongent dans leur console et la petite avec ses jouets. Quant à moi, je profite du calme pour travailler mes peintures.

03-07-2017_19-51-17

 

Et je crois que le remontage de bretelle a remis les idées en place de mon dépressif de fils. Sa petite soeur réclame un câlin et il lui en fait un avec les sourires s'il vous plaît.

03-07-2017_19-52-48

 

Keinichi lui a souvent besoin de son moment de solitude. Il m'a demandé s'il pouvait sortir pour une partie de pêche à côté de la maison. Nous sommes le week-end alors profite mon fils.

03-07-2017_19-57-38

 

Mais quand un de mes fils se calme El Diablo ce réveil. Non mais il a quoi comme problème lui, il a besoin de mettre le bazar partout. Je surveillais par la fenêtre quand j'ai vu qu'il mettait de la peinture partout. Je suis donc sorti en vitesse max.


Akame : KEINICHI AWA ! Est-ce que tu as besoin d'aide ?
Keinichi : Aie, pas bon !! Dit-il sentant les ennuis arriver.
Akama : Mon garçons, tu rentres tout de suite et tu vas te coucher.
Keinichi : Mais maman, il est trop tôt.
Akame : Bah tu auras le temps de réfléchir à tes bêtises. Tu rentres et vite.


Il ne cherche pas à comprendre plus et part en courant dans sa chambre. J'étais vraiment fâché, je ne suis pas du genre à m'énerver, mais il faut que les crises de mes fils ce calme.

03-07-2017_20-00-16

 

Plus tard dans la soirée, j'ai décidé d'aller m'assurer que mon fils dorme bien. Je culpabilise de l'avoir puni, mais il est hors de question que les garçons dérapent dans cette maison. Une chose et sûr, je ne suis pas au bout de mes peines.